Current Size: 100%

Partager
Version imprimable

Les Actus

Diner littéraire avec Stéphane Courtois

vendredi 15 décembre à 19H30 à l'Orée du Bois

L'Association "Plumes et Saveurs" et l'Hôtel-restaurant l'Orée du Bois vous proposent chaque mois, animés par l'écrivain-conférencier Gilles Laporte, des rendez-vous littéraires. Les auteurs invités sont toujours de grande qualité.

A l'occasion du centenaire de la Révolution Russe, ce samedi est invité  :

Stéphane Courtois, né le 25 novembre 1947 à Dreux. Historien et universitaire, directeur de la revue Communisme fondée avec Annie Kriegel, directeur de recherche honoraire au CNRS et professeur à l'Institut catholique d'études supérieures (Ices) de la Roche-sur-Yon, en Vendée, cet homme a consacré sa vie à l'étude du communisme, idéologie qu'il a professée, à vingt ans, lorsqu'il appartenait à un groupe maoïste, et dont il s'est détaché pour devenir un partisan inconditionnel de la démocratie représentative.

Une citation : « Si l’on assimile l’idéologie communiste à une aspiration à la paix, à la justice sociale et au bonheur pour tous, cet idéal n’a rien de spécifiquement communiste ; il est partagé par des milliards d’êtres humains et par la plupart des grands courants religieux ou politiques. Derrière ce discours se cache l’absence d’interrogation sur la nature de ce bonheur. »

Stéphane Courtois parlera de son livre :

Lénine, l’inventeur du totalitarisme

(édition Perrin)

La biographie la plus attendue du centenaire de 1917, fruit d'une vie de travail consacrée à l'étude du communisme.

A rebours de l'idée dominante qui dédouane Lénine pour mieux accabler Staline, Stéphane Courtois établit comment le jeune intellectuel radical – marqué au fer rouge par l'exécution de son frère aîné – a pensé, voulu puis instauré une dictature idéologique impitoyable, inventant les concepts (révolution mondiale, dictature du prolétariat, parti-État, centralisme démocratique, économie planifiée, terreur de masse) et les instruments (parti unique, police politique, Armée rouge, goulag...) du totalitarisme qui devait signer les horreurs du XXe siècle.

D'emblée, Vladimir Ilitch Oulianov se distingue des autres opposants au tsarisme en s'opposant non seulement aux libéraux et aux démocrates, mais aussi à toutes les mouvances socialistes, qu'il vitupère à coups d'écrits et de discours incendiaires. Aidé par une force de conviction peu commune, il choisit de s'appuyer sur une minorité de révolutionnaires professionnels dévoués plutôt que sur l'agrégation des masses. Cette faiblesse apparente fait sa force : elle lui permet d'avancer dans l'ombre pour mieux se préparer à l'exercice du pouvoir, qu'il conquiert à la hussarde en octobre 1917. Nourri des échecs de la Révolution française puis de la Commune, il le conserve en l'étendant par un recours systématique à la violence conjugué à un rare opportunisme politique. Ainsi parvient-il à gagner la guerre civile puis à assurer son emprise sur la société, faisant table rase au profit de son disciple et successeur.

Une prose limpide au service d'une démonstration implacable.

Le menu de la soirée :

Ballottine de Caille aux Noisettes, Chutney de figues, mesclun de mâche

Ou

Cassolette de Gambas, Pétoncles, St Jacques, sauce safranée

***

Tournedos de Canard aux agrumes, purée vitelotte et mini légumes d’hiver

Ou

Filet de Saint-Pierre au gingembre et citron vert, riz vénéré & tagliatelles de légumes

***

Chariot de fromages affinés & salade verte

***

Tarte Tatin traditionnelle & glace Vanille

Ou

Brownie au chocolat et Noix de Pécan, Glace au pain d’Epices

Clôture des réservations jeudi 14 décembre à 12h

Tarif :

  • 42 €/pers pour les non adhérents à l’association Plumes & Saveurs
  • 37€/pers pour les adhérents à l'association
Inscriptions à L'Orée du Bois au : 03.29.08.88.88 ou par mail

Si vous réservez pour plusieurs personnes, et que vous souhaitez être ensemble à la même table, le préciser à la réservation.