Current Size: 100%

Partager
Version imprimable

Les Actus

Diner littéraire avec Valérie Trierweiler

VENDREDI 23 FEVRIER à 19H30 à l'Orée du Bois

L'Association "Plumes et Saveurs" et l'Hôtel-restaurant l'Orée du Bois vous proposent chaque mois, animés par l'écrivain-conférencier Gilles Laporte, des rendez-vous littéraires. Les auteurs invités sont toujours de grande qualité.

Ce samedi est invitée  : Valrie Trierweiler

Née à Angers, Valérie Massonneau, issue d'une famille modeste, est la cinquième d'une famille de six enfants. Son père, Jean-Noël Massonneau, invalide civil de guerre après avoir perdu une jambe à cause d’un éclat d’obus en 1944 à l'âge de 12 ans, meurt quand elle a 21 ans. Après la mort de son père, sa mère travaille comme hôtesse d'accueil à la patinoire d'Angers. Valérie Massonneau suit une scolarité successivement à l'école Paul-Valéry, au collège Jean Lurçat et au lycée Joachim-du-Bellay d'Angers, où elle obtient un baccalauréat littéraire en 1983, avant de poursuivre ses études à l'université de Nanterre puis à l'université Paris-1 Panthéon-Sorbonne où elle suit des cours d'histoire puis de sciences politiques. Elle obtient le DESS de communication politique et sociale de l'université Paris-1 Panthéon-Sorbonne en 1988.

Après l'obtention de son DESS en 1988, Valérie Trierweiler collabore à la revue Profession Politique où travaille Gérard Carreyrou. En 1989, Roger Thérond l'engage à Paris Match, où elle couvre des sujets politiques et suit notamment le Parti socialiste. Elle se consacre également à la critique littéraire. À partir de 2005, au lancement de Direct 8, elle présente des émissions et rendez-vous politiques.

Elle épouse en 1995 Denis Trierweiler, secrétaire de rédaction à Paris Match, auteur, universitaire, traducteur, germaniste et spécialiste du philosophe Hans Blumenberg. Ils auront trois fils, Anatole, né en 1992, Lorrain, né en 1995 et Léonard, né en 1997. Ils divorceront en 2010.

Valérie Trierweiler a été par ailleurs la compagne de François Hollande jusqu’en 2014.

En matière humanitaire, Valérie Trierweiler est actuellement engagée aux côtés de quatre associations : le Secours populaire français, Fondation Danielle-Mitterrand - France Libertés, Action contre la faim et Association européenne contre les leucodystrophies.

Elle poursuit toujours son activité de journaliste à Paris Match.

En matière littéraire, Valérie Trierweiler publie le 4 septembre 2014 un livre intitulé Merci pour ce moment dans lequel elle raconte les neuf années de sa relation avec François Hollande, et notamment les dix-huit mois qu'elle a passés à l’Élysée. Ce livre a été un énorme succès.

En 2017, elle publie aux éditions Les Arènes un roman intitulé : « Le destin d’Adèle ». Cette fois-ci, la journaliste de Paris Match a porté son regard non pas sur sa propre vie privée, mais sur le destin d’Adèle Bloch-Bauer, la célèbre « Dame en or » immortalisée par Gustav Klimt en 1907, qui aurait partagé avec le peintre autrichien bien plus qu’une simple séance de pose…

Valérie Trierweiler parlera de son livre :

Le destin d'Adèle

(édition Perrin)

"La Dame en or” de Gustav Klimt est l'un des tableaux les plus célèbres au monde.

Le modèle du peintre, au regard si mélancolique, s'appelait Adèle Bloch-Bauer. Mariée à dix-huit ans à un homme qui l'adorait mais était bien plus âgé qu'elle, Adèle a vécu dans la Vienne de la grande époque. Son salon attirait les esprits brillants et les artistes à la mode.

Mais son existence a aussi été jalonnée de drames intimes. Et la nature exacte de sa relation avec Gustav Klimt intrigue. Peintre génial et provocateur, il multipliait les liaisons et choquait la bonne société. A-t-il conquis l'une des femmes les plus admirées de Vienne ? Adèle est morte jeune, emportant avec elle son secret.

Partant sur ses traces, Valérie Trierweiler en a tiré un roman qui nous emporte dès les premières pages. Avec une sensibilité à fleur de peau, elle sort de l'ombre cette femme exceptionnelle, poursuivie par un destin contraire. Adèle Bloch-Bauer a aimé.

Et a été magnifiquement aimée.

Une belle et passionnante histoire d'amour avec Vienne pour décor, où l'on croise les ombres de Freud, de Mahler ou encore de Stefan Zweig...

 

Clôture des réservations jeudi 22 février à 12h

Tarif :

  • 42 €/pers pour les non adhérents à l’association Plumes & Saveurs
  • 37€/pers pour les adhérents à l'association
Inscriptions à L'Orée du Bois au : 03.29.08.88.88 ou par mail

Si vous réservez pour plusieurs personnes, et que vous souhaitez être ensemble à la même table, le préciser à la réservation.